Files

Abstract

Notre mémoire s’inscrit dans la perspective des sciences humaines et sociales comme question socialement vive. Il met en relation la possible incidence positive du numérique et en particulier des jeux vidéo détournés à des fins d’apprentissages ainsi que des ludiciels sur les apprentissages et plus précisément le vivre ensemble. Nous avons pour cela interviewé des enseignant·es du primaire ainsi que des parents d’élèves de nos classes de stages. Nous avons en premier lieu pu confirmer le caractère de question socialement vive tant dans nos lectures que dans les réponses variées de notre échantillon. En effet le sujet du numérique et en particulier des jeux vidéo compte ses adeptes et ses détracteurs qui jouent tous de leurs arguments tantôt pour, tantôt contre.

Details

Actions

PDF