Files

Abstract

Tout au long de leur scolarité obligatoire et au-delà, les élèves sont constamment amené·e·s à mobiliser leurs compétences en lecture et plus précisément celles concernant la compréhension. L’enseignement/apprentissage de la lecture débute de manière informelle dès la 1ère Harmos et conserve une place centrale durant l’ensemble de l’école primaire. Dans ce domaine, la compétence de l’enseignant·e à enseigner la compréhension en lecture a un impact considérable sur la réussite des élèves. Dans le cadre de cette recherche, nous nous intéressons aux stratégies métacognitives permettant aux élèves de développer leur compétence à autoréguler leur compréhension lorsqu’elles ou ils lisent un texte. Nous cherchons à déterminer si les pratiques effectives et déclarées des enseignant·e·s incluent un travail sur ces stratégies de compréhension en lecture et de quelle manière celles-ci sont enseignées. Pour répondre à notre question de recherche, nous avons assisté à deux leçons portant sur l’enseignement de la compréhension en lecture dans des classes différentes. Chacune des leçons a été suivie d’un entretien avec l’enseignante concernée, afin d’obtenir des précisions quant à la leçon observée et des informations sur leur enseignement de la lecture en général. Les résultats de cette recherche ont démontré que les stratégies métacognitives de compréhension font effectivement partie intégrante de l’enseignement de la compréhension en lecture des deux enseignantes. Toutefois, elles ne semblent pas avoir pleinement conscience de la quantité et de la variété des stratégies qu’elles enseignent. De plus, leurs pratiques d’enseignement incluent certaines étapes de l’enseignement explicite, telles que le modelage et la pratique dirigée.

Details

Actions

Preview