Files

Abstract

La pensée rationnelle permet de mener des actions appropriées menant aux objectifs fixés. Pour mesurer les degrés de variation de rationalité, Stanovich et al. (2000) ont introduit le concept de quotient de rationalité qui mesure l’aptitude à la pensée réfléchie, c’est-à-dire la capacité d'évaluer l'information de façon critique et surpasser les biais cognitifs intuitifs. L’observation du nombre, du type et de la gravité des biais cognitifs que les sujets affichent permet d’évaluer les degrés de rationalité de leur pensée. Les chercheurs ont développé un test, nommé CART (Comprehensive Assessment of Rational Thinking), pour mesurer la pensée rationnelle chez les jeunes adultes (Stanovich et al., 2016). Dans ce travail, nous avons cherché à créer un instrument inspiré du questionnaire CART permettant de mesurer le degré de rationalité chez les adolescents âgés de 12 à 16 ans. Le questionnaire a été soumis à 124 élèves de la 9H à la 11H. Les questions sont réparties dans cinq sous-tests. Les deux premiers sous-tests mesurent l’engagement cognitif permettant une réponse rationnelle par l’aptitude au raisonnement par les probabilités et les statistiques ainsi que la capacité d’un recours à la réflexion par rapport au fait de suivre son intuition. Les trois autres sous-tests mesurent des processus cognitifs contaminés, tel que : la pensée superstitieuse, l’attitude antisciences et les théories du complot. Les résultats de notre recherche ont mis en évidence le manque de connaissances en statistiques et en probabilités ainsi que des processus cognitifs contaminés (pensée superstitieuse, attitude antisciences et théories du complot) chez tous les élèves. Nous n’avons pas relevé de différence entre les filles et les garçons pour tous les degrés et tous les niveaux. Cependant, nous avons pu mettre en évidence une légère corrélation entre la rationalité et l'âge pour les questions de statistiques ainsi qu’une tendance plus marquée chez les élèves de voies générales à monter des processus cognitifs contaminés. Nous pensons qu’il serait intéressant d’améliorer cet instrument de mesure et de poursuivre cette étude également auprès de gymnasiens et d’apprentis afin de vérifier si les tendances observées dans notre recherche se confirment chez des adolescents plus âgés.

Details

Actions

Preview