Files

Abstract

Cette recherche s’intéresse au traitement des questions sociales vives en classe de géographie à travers l’outil pédagogique suivant : le débat. Afin de traiter cette thématique, une étude de cas concrète a été réalisée en classe autour de la gestion des sports d’hiver vis-à-vis du risque d’avalanches. Les aspects théoriques qui soutiennent la réflexion gravitent autour des concepts de « questions sociales vives » (QSV) et de « débat ». Les questions sociales vives sont des questions d’actualité « vives » dans les savoirs de références, dans les savoirs sociaux et dans les savoirs scolaires. Il ressort de cette analyse que la gestion des avalanches appartient aux QSV. Cette recherche démontre l’intérêt pédagogique de traiter de ce type de questions en classe à travers l’outil du débat. L’étude de cas a été réalisée sur 4 périodes dans une classe de 2ème année d’École de culture générale au Gymnase Auguste Piccard (période 1 : mise en place de l’exercice / période 2 : lecture d’un dossier de sources / période 3 : débat / période 4 : mise en commun et bilan). L’objet du débat porte donc sur la question de la gestion des sports d’hiver vis-à-vis du risque d’avalanches. Afin de compléter la démarche et de récolter davantage de données précieuses, deux questionnaires ont été distribués aux élèves : un en amont du débat et un second à la fin de ce dernier. Les résultats démontrent l’intérêt de traiter des questions sociales vives en classe à travers le débat : cela permet de donner du sens à l’apprentissage et de légitimer les contenus d’enseignement ; cela rend les élèves actifs dans la construction de ces savoirs et cela leur permet de développer une pensée critique et une conscience citoyenne.

Details

Actions

Preview