Files

Abstract

Au travers de ce mémoire, je me suis intéressée à la motivation de mes élèves de classe de développement 7/8P dans l’apprentissage de l’allemand. Je me suis demandé comment il était possible d’améliorer cette motivation par le biais d’une modification de ma manière d’enseigner. Grâce aux différents apports théoriques, tant au niveau de la motivation que des aspects didactiques de l’enseignement des langues, j’ai décidé de proposer aux élèves plusieurs séquences d’enseignement de l’allemand basées sur la didactique de l’approche actionnelle et l’enseignement par la tâche, qui placent toutes deux l’élève dans une position d’auteur et acteur de ses apprentissages. J’ai choisi la création d’une chasse aux trésors en allemand. A l’aide de différents outils de récolte de données, mais principalement au travers de l’observation du travail et de l’attitude des élèves et en me basant sur certaines conditions nécessaires à la motivation, j’ai pu constater les éléments principaux suivants : tout d’abord, enseigner en utilisant l’approche actionnelle et l’enseignement par la tâche demande une progression dans sa mise en oeuvre ainsi qu’une préparation des élèves à une manière différente de travailler. Ensuite, la motivation des élèves concernés a fluctué tout au long de l’activité et elle était également en lien avec de nombreux autres facteurs externes, qu’ils soient environnementaux ou sociétaux. Le constat le plus significatif repose sur le fait qu’une activité, pour être perçue comme motivante pour des élèves, en particulier pour des élèves de l’enseignement spécialisé, doit être porteuse de sens. En effet, pour les élèves comme pour tout un chacun, une activité signifiante pourra être réalisée de façon plus motivante.

Details

Actions

Preview