Files

Abstract

Les élèves qui présentent un trouble du spectre autistique (TSA) rencontrent souvent des difficultés à comprendre les albums de littérature jeunesse qui leur sont lus en classe. Les moments de lecture sont peu structurés, le sens des albums se construit à partir du texte et de l’image qui ne racontent pas toujours la même chose, les élèves manquent de vocabulaire et de connaissances sur les univers de référence des albums lus, ils ont de la peine à identifier les idées principales, à les organiser, à tisser des liens entre les informations, ou encore à accéder aux pensées et aux motivation des personnages. Or, comprendre des textes est l’une des compétences clé de la réussite scolaire. Ce mémoire cherche donc à proposer des pistes pour aider un élève avec TSA. intégré dans une classe de 2P, à participer activement aux moments de lecture et à accéder au sens des albums qui sont lus en classe. Pour cela, j’ai testé l’utilisation de Narramus, un outil conçu par Cèbe et Goigoux (2017), destiné à apprendre aux élèves de maternelle à comprendre des textes pour ensuite les raconter. Si cet outil ne s’adresse pas a priori spécifiquement à des élèves avec TSA, certaines de ses caractéristiques m’ont semblé pouvoir répondre à leurs besoins, comme le caractère structuré et répétitif des activités ou l’enseignement explicite et systématique des compétences nécessaires à la compréhension. J’ai ainsi voulu tester si l’utilisation de Narramus permettait à un élève avec TSA d’accéder à la compréhension des textes, aussi bien que ses camarades. Les résultats sont très encourageants et donnent des pistes concrètes aux enseignants de classe ordinaire, qui souhaitent adapter leurs pratiques pour favoriser les apprentissages des élèves avec TSA qu’ils accueillent dans leurs classes.

Details

Actions

Preview