Files

Abstract

Actuellement dans le domaine de l’éducation précoce spécialisée, l’un des focus de l’intervention est mis sur le travail dans le sens de l’approche centrée sur la famille. Dans cette approche, les pratiques d’aide relationnelles et participatives jouent un rôle important. Cette recherche vise à étudier si l’utilisation de la méthode Marte Meo par des pédagogues du SEI Fribourg favorise la mise en place de pratiques d’aide participatives. La mise en place de ces pratiques a été évaluée par le biais de la Family-Centered Practices Scale de Dunst et Trivette (2004). Les familles suivies par le SEI Fribourg ont été sollicitées pour répondre à ce questionnaire, proposé en 5 langues. 273 familles ont accepté de participer en retournant le questionnaire complété. En parallèle, les pédagogues du SEI Fribourg ont participé à des entretiens de type focus-groupe concernant les stratégies qu’elles utilisent pour favoriser la mise en place des pratiques d’aide participatives. 12 des 39 pédagogues travaillant au SEI Fribourg ont participé à ces entretiens. Les conclusions de cette recherche mettent en évidence que les pédagogues du SEI Fribourg ont des approches centrées sur la famille qui sont perçues par les familles. La formation à la méthode Marte Meo semble aider à mettre en place ce type d’approche, sans grande différence entre les pratiques relationnelles et participatives. Toutefois, quelques résultats de la recherche mettent en avant que l’utilisation rigoureuse de la méthode peut représenter un frein, bien que ténu, à la mise en place de ces pratiques d’aide. En effet, dans cette recherche, les perceptions parentales des pratiques d’aide relationnelles et participatives son généralement plus élevées pour les familles suivies par une pédagogue formée à la méthode Marte Meo et non-utilisatrice que pour les pédagogues non-formées à cette méthode ou formées et utilisatrices.

Details

Actions

Preview