Files

Abstract

Ce mémoire traite du thème des médiations mises en place lors d’une leçon en économie et droit au secondaire II. Des champs épistémologiques différents, tels que les concepts de médiation (Vygotski, 1934/1985) et des types de discours (Scott & Amettler, 2007) ont été mobilisés afin d’analyser les échanges entre un stagiaire et ses élèves. Deux enregistrements de leçons ont été effectués à quatre mois d’intervalle capturant ainsi tous les échanges entre enseignant-stagiaire et élèves. Les phases avant, pendant et après la leçon ont été décortiquées afin de comprendre pourquoi un enseignant choisirait un type de discours plutôt qu’un autre, et quel impact cela aurait sur les élèves. Nous avons déterminé que l’expérience de l’enseignant-stagiaire semble jouer un rôle dans le choix d’un type de discours. Le fait que l’enseignant soit moins expérimenté l’oriente plus spontanément vers un discours d’autorité, plus rassurant pour le novice. Le fait de n’avoir pas effectué de planification détaillée de leçon en amont semble également jouer un rôle dans le type de discours mobilisé. Enfin, un discours peu interactif et peu ou pas dialogique semble désengager les élèves et générer de faibles interventions de leur part. Alors qu’un discours plus interactif et éventuellement dialogique semble favoriser une plus grande implication des élèves. Un discours plus ouvert semble également éviter des erreurs et/ou malentendus. Les conclusions du présent mémoire fournissent des pistes pour améliorer les types de médiations à mobiliser dans les pratiques enseignantes.

Details

Actions

Preview