Files

Abstract

De nos jours, la formation professionnelle certifiée est essentielle à l’intégration de tout citoyen dans le monde du travail. Parallèlement à cette exigence, moins rigoureusement respectée dans les décennies passées, on note une augmentation des ruptures de formation professionnelle chez les jeunes. Ce phénomène inquiète car il met à mal l’équilibre global d’un point de vue économique mais également social. Selon les recherches de la littérature scientifique, l’immigration représente une variable non-négligeable du décrochage scolaire. Dans ce travail, il est alors question d’appréhender les risques de décrochage chez quelques apprentis en formation duale à la lumière de l’influence du vécu migratoire. Les différents facteurs qui agissent sur le risque de décrochage seront développés tout comme l’origine sociale et l’origine migratoire qui sous-tendent l’inégalité des chances. La conjonction de ces éléments nous amènera à nous interroger sur la vision fataliste du phénomène tel qu’il est généralement décrit dans la littérature scientifique. D’autres notions (résilience, l’alliance de travail), relevant de la psychologie sociale, apporteront une teinte nuancée à ce déterminisme. A travers le récit d’apprentis dans une classe au sein d’une école professionnelle vaudoise, nous appréhenderons les facteurs de risque du décrochage à travers leur vécu et leur ressenti. Nous tenterons en outre de déceler un éventuel risque d’abandon de la formation en analysant les causes et à travers le prisme du vécu migratoire. Il ressortira que ce vécu semble ne pas être un facteur de décrochage dans ce contexte puisque les apprenants ont atteint l’âge adulte et ont acquis une certaine autonomie. Néanmoins, il a forcément freiné l’intégration des sujets au début de leur parcours. En définitive, si la résilience, la force de l’individu et l’alliance du travail sauvent certains sujets d’une voie fataliste, il n’empêche que les facteurs de décrochage relatifs à la scolarité obligatoires perdurent en partie dans un contexte de formation professionnelle. Comme un effet boomerang irréversible.

Details

Actions

Preview