Files

Abstract

Avec des apprenants aux profils motivationnels disparates, l’enseignant d’EPS doit composer pour susciter leur intérêt. Faut-il s’y prendre de la même manière avec les élèves déjà motivés et ceux qui ne le sont pas ou pas encore ? L’objectif principal de cette étude est d’analyser les rapports entre la motivation « déjà-là » (buts d’accomplissement [TBA] et intérêt individuel [II]) et la motivation dynamique en situation (intérêt en situation d’EP [IS]) chez des élèves de niveau secondaire 1 du canton de Vaud en Suisse. Basé sur des modèles permettant d’évaluer ces trois construits, ce présent travail explore leurs relations afin d’appréhender les opportunités de l’enseignant pour motiver ses élèves. Une étude bibliographique préliminaire dresse utilement l’état de l’art qui est en pleine expansion. Les résultats de cette étude font suite à des observations et des passations de questionnaires auprès de 92 élèves de 10ème et 11ème Harmos. Cette recherche révèle que la poursuite de buts de maîtrise-approche, a contrario des buts de performance, prédit positivement différentes dimensions de l’intérêt en situation. Des prédictions positives des dimensions l’intérêt en situation sont également identifiées pour les facteurs de l’intérêt individuel, à savoir celui des valeurs stockées en mémoire sur l’importance de l’activité et la volonté de développer ses connaissances ainsi que celui des valeurs stockées en mémoire sur l’utilité de l’activité. Les pistes d’action pédagogiques favorisant le développement de l’intérêt individuel pour une activité ou la poursuite de buts de maîtrise-approche semblent à retenir. D’autres propositions de développement plus approfondi de certains axes sont suggérées.

Details

Actions

Preview