Files

Abstract

Les stéréotypes sont présents dans la société, et donc par prolongement, ils le sont aussi dans les classes. Nous avons choisi de travailler sur ce sujet suite à certaines paroles qui nous ont choquées. Notre travail s’est construit en trois temps. Premièrement, nous avons analysé la vie d’une classe et fait ressortir un stéréotype, celui de genre. Nous avons ensuite mis en place une séquence tentant de déconstruire les représentations genrées des élèves, dans le but de faire évoluer la pensée de certains d’entre eux. Finalement, nous avons analysé les traces récoltées à plusieurs niveaux (interviews, fiches, discussions), afin de déterminer si le processus que nous avons mis en place sur deux semaines a fonctionné ou si la situation est restée la même. Afin de pouvoir déconstruire un préjugé, il est important de comprendre comment il fonctionne, comment il se construit, de sorte à connaître le moment le plus propice pour une intervention. Chaque étape de la construction du préjugé est explicitée dans notre partie théorique. Il y a en premier lieu la catégorisation sociale, à quoi s’ajoute les représentations sociales, puis les stéréotypes apparaissent pour en arriver aux préjugés. Nous abordons également le côté multiculturel et hétérogène d’une classe car c’est l’hétérogénéité qui fait ressortir des pensées puis des comportements différents. Dans un deuxième temps, nous mettons en place une séquence dans la classe-cible. Les élèves sont acteurs dans les activités proposées afin de favoriser une remise en question personnelle. De plus, les discussions et débats ont été privilégiés car il s’agit des moments les plus propices à l’évolution de la pensée. Finalement, nous avons analysé la séquence ainsi que les entretiens et les discussions menées en classe, ce qui nous a permis de mettre en évidence les points forts et les points faibles de cette dernière.

Details

Actions

PDF