Files

Abstract

Introduction Les sports overhead engendrent des atteintes du complexe de l’épaule, notamment au niveau de la cinématique de la scapula et de l’activité musculaire périscapulaire. Le taping est un adjuvant thérapeutique souvent utilisé pour des douleurs d’épaule, mais son action précise sur la scapula reste encore à définir. Objectif L’objectif de ce travail est d’évaluer, chez des sportifs overhead avec épaule douloureuse, les effets d’un tape rigide et élastique de la scapula sur sa cinématique et l’activité de ses muscles. Méthodologie Les bases de données PubMed, CINAHL, PEDro, Cochrane et OvidSP ont été consultées entre août 2018 et janvier 2019. Trois articles ont été retenus et analysés avec la grille McMaster. Les outcomes évalués ont été la cinématique de la scapula et l’activité musculaire périscapulaire. Résultats Les tapes élastique et placebo améliorent significativement le tilt postérieur et la sonnette latérale, elle-même également améliorée avec du tape rigide. Aucun effet du taping n’est trouvé sur les rotations de la scapula. Pour l’activité musculaire, des effets significatifs du tape élastique sur le trapèze inférieur et du tape placebo sur le trapèze supérieur sont trouvés. Le tape rigide améliore le début d’activité des trapèzes moyen, inférieur et du dentelé antérieur. Conclusion Malgré ces résultats sur la cinématique de la scapula et l’activité musculaire périscapulaire, ces derniers sont insuffisants pour valider leur pertinence clinique. Des études de meilleures qualité méthodologique sont encore nécessaires.

Details

Actions

PDF