Files

Abstract

Ce mémoire professionnel tend à interroger le rapport que des élèves du secondaire 1 entretiennent avec des oeuvres d’art originales. Ce rapport se décline sous divers aspects traduits en questionnements: ont-ils une expérience préalable des oeuvres, lorsqu’ils sont en contact avec des oeuvres quel est leur ressenti et cette mise en contact influence elle la perception qu’ils en ont tant d’un point de vue esthétique qu’artistique. Cette problématique professionnelle et les questionnements qu’elle génère, s’inscrivent dans les axes du PER : - A34AV Comparer et analyser différentes oeuvres artistiques… (Découverte et approche d'artistes de sa région, privilégier un contact direct avec les oeuvres et les artistes (rencontres, ateliers, oeuvres originales,…)) - A32AV Analyser ses perceptions sensorielles en mobilisant son ressenti (confronter ses propres perceptions avec celles des autres artistes et/ou camarades pour élargir et remettre en question les siennes). En profitant de l’exposition dans un collège d’oeuvres originales issu du Fonds des Oeuvres d’Art Contemporain de la didactique des arts visuels de la Haute Ecole Pédagogique Vaud, j’ai mis en place une activité avec deux classes du secondaire. Les élèves ont découvert et observé les oeuvres en collectif puis en individuel, et ont expérimenté une activité de gravure. Un questionnaire recueillait leurs impressions et réactions aux différentes étapes de l’expérience. L’analyse des réponses franches et honnêtes apportées par les élèves permet de mieux comprendre leur rapport aux oeuvres d’art et l’expérience qu’ils en font. Elles répondent à certaines de mes interrogations, et en ont ouvert quantité d’autres. Le puissant aspect affectif et émotionnel que les élèves ressentent au contact des oeuvres permet également d’envisager des pistes de travail possibles en classe ou plus loin.

Details

Actions

Preview