Files

Abstract

L’objectif de ce travail est d’étudier le rôle de la sage-femme dans la prévention des troubles de l’attachement mère-enfant, dans un contexte de dépression du post-partum maternelle. La période de la grossesse et du post-partum sont des périodes sensibles pour les familles. Le postpartum représente une opportunité pour les sages-femmes de porter de l’attention à la dimension psychique des femmes, à travers les soins fournis. Comme énoncé par Dayan (2008), durant ces périodes les dépressions sont souvent sous-estimées. Elles se superposent au baby blues, et la majorité se déclare à distance de la naissance donc à distance de l’intervention des professionnels et hors du réseau de soins. L’étude du rôle de la sage-femme associé à la prévention des troubles de l’attachement est donc un élément important à investiguer afin d’attirer l’attention des professionnels. Méthodologie Divers supports théoriques ainsi que des articles qualitatifs et quantitatifs ont été utilisés pour trouver des résultats probants concernant la problématique. Neufs articles scientifiques ont constitué notre revue de la littérature. Résultats Il découle de ce travail que le style d’attachement de la mère, l’intervention de la sage-femme en anténatale, la considération du tempérament de l’enfant et le soutien des pères sont des éléments importants qui répondent à notre problématique. Ces résultats permettent donc de formuler des perspectives professionnelles ainsi que des recommandations pour la pratique clinique et pour la formation des sages-femmes. Conclusion Ce travail souligne l’importance de la problématique à l’étude et la pertinence d’investiguer le lien mère-foetus, en anténatale pour les sages-femmes.

Details

Actions

PDF